Les éléments

fondamentaux de nos programmes

Bien que chaque programme comporte ses spécificités, ils sont tous liés par plusieurs fils conducteurs. Ainsi, la philosophie, l’analyse des causes de la violence et l’approche du Projet ESPACE sont présentes dans tous les programmes offerts par le COPA.

Historique

Le Projet ESPACE, connu en anglais sous le nom de « Child Assault Prevention (CAP) Project », a été développé en 1978 par Women Against Rape, un centre d’aide pour femmes à Columbus, en Ohio, aux États-Unis. À la suite de l’agression sexuelle d’une fillette, les responsables d'une école ont approché ce groupe de femmes pour développer un programme sur la prévention des agressions qui devait être à la fois efficace et rassurant pour les enfants.

Le groupe a d’abord appliqué son analyse des causes les plus profondes de l’agression sexuelle contre les femmes, en observant que les enfants et les femmes partagent certains facteurs qui les rendent vulnérables à ce type d'agression.

Elles ont élaboré The CAP Project », un programme éducatif qui définit des stratégies concrètes et pratiques pour réduire la vulnérabilité des enfants aux agressions. Depuis lors, le projet ESPACE a été traduit dans plusieurs langues et instauré dans plusieurs pays du monde. Des millions d’enfants ont participé au programme depuis son lancement.

En 1984, les premiers projets canadiens ont été lancés à Montréal et dans diverses collectivités du Québec, en français et en anglais.

En 1992, le projet ESPACE a été mis sur pied en français en Ontario, par l'intermédiaire du Centre de santé communautaire Hamilton/Niagara. Le CSC, avec l'aide du COPA, était responsable du parrainage de la programmation dans les écoles de son secteur et des environs, de même que du lancement, du parrainage et de l’encadrement des projets d'un bout à l'autre de la province.

Incorporé depuis 2002 à titre d’organisme à but non lucratif, le COPA assure maintenant de façon autonome le soutien et l’encadrement des projets-partenaires qui offrent le Projet ESPACE et les autres programmes et ateliers du COPA.

Philosophie

Les programmes de prévention offerts par le COPA sont basés sur la philosophie du Projet ESPACE : ils sont tous fondés sur la « prise en charge individuelle et collective » des groupes vulnérables aux agressions dans notre société, c’est-à-dire sur la croyance que toute personne a le droit à l’information, aux ressources, aux habiletés et aux stratégies qui lui permettent de prendre sa vie en main.

Les éléments fondamentaux suivants distinguent les programmes du COPA et se retrouvent dans chacun d’eux :

  • l'agression est définie comme étant une perte de nos droits personnels;
  • l’identification du lien entre toutes les formes d’agression et les injustices qui existent dans la société dans son ensemble;
  • la reconnaissance de la vulnérabilité particulière aux agressions de certains groupes dans notre société, comme les enfants, les filles et les femmes;
  • des stratégies, de l’information et des moyens concrets et pratiques offerts aux enfants et aux jeunes pour leur permettre de reconnaître et de résister aux agressions et à des situations potentiellement dangereuses;
  • l’encouragement et la valorisation de l’entraide des enfants et des jeunes comme moyen de résistance  réaliste et puissant ;
  • l'engagement direct des adultes dans la prévention des agressions contre les enfants par l’entremise de la sensibilisation, de l'échange d’information, du développement de stratégies et d’habiletés et de moyens concrets et pratiques qui contribuent à réduire la vulnérabilité des enfants et des jeunes aux agressions;
  • le développement d’une communauté composée de personnes-ressources prêtes à croire les enfants et capables de soutenir les enfants et les jeunes lorsqu’elles et ils parlent de leur vécu ou dévoilent des agressions;
  • une approche pédagogique interactive et flexible ayant recours à diverses techniques et activités, notamment des jeux de rôle pour susciter la discussion, la réflexion et le développement d’activités pertinentes;
  • une approche d’animation de groupe qui vise le respect de soi et le respect des autres et qui démontre tout particulièrement le respect des besoins, des sentiments, des points de vue, des idées, des suggestions, des expériences et du vécu de chaque participant.e;
  • un accent mis sur notre capacité et notre droit d’écouter notre « voix intérieure » pour nous permettre de reconnaître une situation potentiellement dangereuse et d’y résister;
  • un engagement à briser le secret qui entoure l’agression en abordant et en nommant toutes les formes d’agression d’une façon constructive, appropriée et non menaçante pour chaque groupe d’âge;
  • un accent mis sur les capacités et les forces des participant.e.s, tout en tenant compte de la capacité de reconnaître nos limites de façon réaliste;
  • la promotion d’attitudes et de stratégies qui assurent le respect du vécu, de la réalité et des besoins des enfants et des jeunes au sein de la collectivité;
  • une approche communautaire fondée sur la croyance que la prévention est la responsabilité de toute la collectivité.