ADMINISTRATION

Le COPA est juridiquement constitué en organisme á but non lucratif. Sa représentation provinciale est assurée par le Conseil d'administration bénévole composé de représentantes et de représentants de toute la province

La directrice générale collabore de très avec une équipe de personnes engageantes, dévouées et talentueuses. Les bureaux principux du COPA sont situés à Toronto tandis que les services de l'agence sont offerts à travers notre belle province et ailleurs.

LE CONSEIL D' ADMINISTRATION (2018–2019)

Johanne Bégin (Est) : Johanne est directrice d'une école de langue française à Ottawa. Elle est aussi une formatrice au COPA depuis 18 ans.

Marie Chantal Desrosiers (Est) :  Marie Chantal est directrice d'une école de langue française à Ottawa.

Mireille Salem (Ouest) : Mireille Salem est travailleuse communautaire autonome. 

Blandine Karire (Sud) : Blandine occupe un poste temporaire de travailleuse sociale en milieu scolaire au sein du Conseil Scolaire Public Viamonde et elle a un poste permanent comme chargée des cas bilingues dans le Programme Ontarien de Soutien aux personnes handicapées (POSPH) avec le Ministère des services à l'enfance et des services sociaux et communautaires. 

Yollande Dweme M. Pitta (Sud) : Yollande est travailleuse sociale de formation, elle travaille en développement économique et en éducation.  

 

EN MÉMOIRE DE LA COFONDATRICE DU COPA : Lisa Weintraub

Lisa a participé activement au mouvement en faveur de la justice sociale depuis 1979. Fière féministe et militante, elle a travaillé dans le domaine de la prévention de la violence faite aux femmes et aux enfants et à toutes personnes vulnérables depuis 1981. 

Lisa est la cofondatrice du COPA, du Centre de prévention des agressions de Montréal, et aussi du Regroupement des organismes ESPACE du Québec. Elle était entièrement dévouée à la mission incomparable du COPA et à son approche unique en son genre. Elle était perpétuellement impressionnée par le travail magnifique accompli par les membres de l’équipe du COPA qui sont si talentueuses, dont certaines personnes travaillent pour le COPA depuis sa fondation il y a maintenant 25 ans.

Lisa a aussi occupé les fonctions de directrice des programmes au Centre de santé communautaire (CSC) Hamilton-Niagara et d’experte-conseil pendant plus de dix ans. Elle a contribué de façon intégrale à l’élaboration et à la mise en œuvre de services de santé communautaires multidisciplinaires destinés aux collectivités francophones de ces régions, incluant des services pour les enfants, les femmes et les familles nouvellement arrivés. C’est au CSC qu’elle a établi le COPA. 

À titre de coordonnatrice de l’École de promotion de la santé de l’Université de Toronto pendant huit ans, elle a joué un rôle de premier plan dans la planification et la mise en œuvre d’une séance de perfectionnement professionnel en travaillant avec les francophones, les anglophones et les Autochtones pour aider dans l’élaboration et l’offre d’un programme annuel pertinent et de haute qualité, disponible aux participant.e.s venant de partout en Ontario. 

Alors qu’aujourd’hui nous incitons les hommes à participer activement à la lutte contre la violence faite aux femmes, Lisa tenait à reconnaître le soutien fantastique et le dévouement inégalé de son partenaire de vie, Robert, qui, depuis qu’elle s’est vouée au domaine de la prévention de la violence en 1982, a marché à ses côtés, a fait preuve d’une écoute attentive et a sacrifié beaucoup pour lui permettre de poursuivre son œuvre qu’il considère d’une grande valeur. 

Ensemble, et pendant cette période, ils ont eu le bonheur d’élever deux garçons qui sont devenus de jeunes hommes exceptionnels et qui s’opposent sans réserve et activement à la violence faite aux femmes et aux filles et à toutes les personnes vulnérables. Dès qu’ils l’ont pu, ils ont aidé Lisa d’une multitude de manières à faire du COPA une étoile toujours plus brillante et plus radieuse.

Randa Meshki, M. Sc., est la codirectrice générale du COPA. Elle est appuyée par Lisa Weintraub, directrice générale du COPA.

Randa s’est jointe au COPA il y a maintenant 23 ans. Son rôle principal depuis les dix dernières années est celui de directrice de la coordination provinciale du réseau francophone du Programme des travailleuses et des travailleurs d’établissement dans les écoles (TÉÉ), un programme financé par IRCC. Randa a été l’une des premières personnes à suivre une formation sur les programmes du COPA. Elle est également l’une des formatrices de formatrices et formateurs les plus expérimentées. Elle coordonne et offre les programmes de prévention des agressions du COPA d’un bout à l’autre de la province et partout au pays depuis des décennies.  

Randa est d’avis que la vision et la mission du COPA complètent ses principes personnels, non seulement en ce qui concerne les droits des enfants, mais aussi les droits des groupes marginalisés de notre société, une vision fondamentale du COPA. La devise du COPA « des outils plutôt que des règles » résume bien son concept d’autonomisation visant à rétablir l’équilibre du pouvoir social et à mettre en lumière le respect des droits de la personne.

Randa est également fière du fait que le COPA met ses théories en pratique sur les lieux du travail, veillant à ce que même ses représentant.e.s travaillent et vivent dans un environnement sécuritaire, équitable et inclusif et ont le sentiment d’être respectés et encouragés.

Mohini Athia est directrice des initiatives spéciales du COPA. Elle contribue à l’élaboration et à la coordination des programmes, des ressources et des projets autres que ceux offerts traditionnellement en français. Dans ce rôle, elle est responsable des multiples initiatives du COPA visant à soutenir les familles autochtones.

Elle est actuellement en congé de son emploi d’enseignante du niveau secondaire au sein du Toronto District School Board.

Son engagement de longue date envers la justice sociale est aligné sur l’approche unique du COPA axée sur le respect des droits de la personne et sur le droit de toutes et tous de vivre dans la sécurité, la force et la liberté.